L’évaluation neuropsychologique et cognitive

Elle permet de mettre en évidence le fonctionnement de l’enfant ou de l’adolescent : efficience intellectuelle globale (Dépistage de la précocité, déficience intellectuelle, etc. ), et fonctionnement spécifique attention, mémoire, langage …
Elle va permettre d’orienter vers un éventuel diagnostic. Elle facilitera une prise en charge neuropsychologique et thérapeutique la plus adaptée.

Les outils d’évaluation utilisés

WISC V (efficience globale). Elle est utilisée pour déterminer le fonctionnement cognitif global de l’enfant ou de l’adolescent de 6 ans à 16 ans et 11 mois.

WNV (échelle d’intelligence de Weschler non verbale). Elle permet d’évaluer les enfants jusqu’au jeunes adultes (de 4 ans à 21 ans et 11 mois) en minimisant l’aspect verbal. Elle s’adresse aux personnes présentant des troubles de langage ou de la parole, des déficiences auditives ou langagières (sourd et/ou muet), aux personnes primo arrivant …).

NEPSY II (bilans neuropsychologiques). Ils permettent d’approfondir le fonctionnement cognitif de l’enfant et l’adolescent en terme d’attention, mémoire, langage, praxies …).

TEA-Ch test d’évaluation de l’attention chez l’enfant de 6 à 12 ans. Elle permet d’évaluer les différentes fonctions de l’attention chez l’enfant.

Les bilans psycho-éducatifs

Les bilans psycho-éducatifs sont réalisés à l’aide du PEP 3 et de la Vineland II, profil psycho-éducatif pour enfants. L’objectif est de déterminer les compétences et capacités adaptatives et ainsi dégager les objectifs précis de prise en charge. Ils peuvent également être utilisé dans le dépistage et le diagnostic des Troubles du Spectre Autistique chez l’enfant de 2 ans à 7 ans 1/2. Le bilan psycho-éducatif est au préalable de toute prise en charge d’enfants présentant des Troubles du Spectre Autistique.

 

Les bilans psycho-affectifs

Les bilans psycho-affectifs vont permettre de déterminer les processus psychologiques. Ils précisent l’image et l’estime de soi, le niveau d’anxiété et permet d’appréhender et de prendre en charges les difficultés émotionnelles ou comportementales.